NOUVELLESNOUVELLES

KARMA TSHITEEM

Retour sur la grande rencontre - été 2010

Secrétaire bhoutanais - La Maison des Leaders - Rémi Tremblay
Karma Tshiteem

Le Bonheur National Brut – l’indice d’évaluation du Bhoutan

Rémi et le Secrétaire bhoutanais

Lors du dernier voyage de Rémi et des leaders au Népal et au Bhoutan, ils ont eu l’opportunité de rencontrer Karma Tshiteem, secrétaire de la Commission sur le Bonheur National Brut (BNB)… L’Indice d’évalutation du Bhoutan. Mais comment cet indice a-t-il été crée, mis en place et à quoi fait-il référence?

Le concept de BNB est une philosophie politique élaborée par le 4e Roi du Bhoutan, Jigme Singye Wangchuck (père du roi actuel) qui l’a promulgué en 1972. Il s’ensuivit des discussions avec ses ministres pour en préciser la définition. Au cours de la décennie qui suit, le roi prépare le pays au passage à la démocratie. Il  abdique en 2006 et délègue ses pouvoirs à son fils. En 2006 est instaurée la démocratie et en 2008 adopté le projet de constitution, en préparation depuis 2001. Le chef de l’État demeure le roi, mais il peut être destitué par un vote réunissant les voix des deux-tiers des membres du Parlement.

La Constitution du royaume du Bhoutan comporte l’obligation de créer les conditions propices au BNB. Une Commission sur le bonheur national brut se met en place et elle voit entre autre à assurer que toutes les politiques, les lois et les projets de développement soient en cohérence avec le BNB. De 2008 à aujourd’hui, des outils sont développés pour concrétiser les 4 piliers sur lesquels se fondent le Bhoutan soit:

  • le développement économique responsable
  • la préservation et promotion de la culture
  • la protection de l’environnement et le développement durable
  • la saine gouvernance responsable

Ces piliers sont essentiels pour créer les conditions dans lesquelles un individu peut trouver le bonheur. Le BNB suggère que les besoins des humains ne sont pas uniquement économiques et matériels mais aussi  psychologiques, spirituels et affectifs. Un besoin ne doit pas dominer l’autre. Une large consultation auprès de la population a permis de déterminer 9 domaines liés au BNB. Chacun d’entre eux se décline en plusieurs indicateurs (73 au total). Ces domaines sont:

  • le bien-être psychologique
  • l’utilisation du temps
  • la vitalité de la communauté
  • la culture
  • la santé
  • l’éducation
  • la diversité environnementale
  • le niveau de vie
  • la gouvernance

À titre d’exemple, la méditation est un des indicateur du domaine “bien-être psychologique”. La méditation est introduite dans le système scolaire. L’éducation et les soins médicaux sont gratuits au Bhoutan. Tous apprennent l’anglais à l’école afin que l’ouverture sur le monde soit possible mais tous doivent aussi parler le dzongkha (langue du Bhoutan).

Il y a déjà eu 3 conférences internationales sur le BNB (Thaïlande, Japon et Canada). Le monde s’intéresse à ce concept et même certaines industries commencent à s’ouvrir à cette notion. Pour les bhoutanais, leur survie comme peuple passe pas la préservation de la culture et des valeurs bouddhistes. La famille est très importante pour eux et le secrétaire mentionne que les heures d’une journée doivent s’équilibrer : 8 heures de travail, 8 heures pour la vie personnelle et familiale et8 heures de repos. Les nouvelles technologies sont bien accueillies (il y a des ordinateurs dans les écoles) mais régulées. Le gouvernement a déterminé les balises de la qualité de vie et les secteurs privés doivent les suivre. Un sondage au deux ans sera effectué (le premier a eu lieu en 2010) afin de vérifier l’évolution du BNB dans la population.

Pour plus d’information sur le BNB consultez le site  www.grossnationalhappiness.com

 
 
 
La Maison des Leaders, logo 350x50