NOUVELLESNOUVELLES
Remi tremblay et olivier raurich rencontre dialogue

26 FÉVRIER | LEADERS ET COMMUNAUTÉ - UNE RENCONTRE EXCEPTIONNELLE!

À peine sortis de cette rencontre dialogue entre Rémi et Olivier Raurich qui avait lieu ce matin au GESÙ à Montréal, nous sommes portés par ces enseignements à la fois profonds et si simples à intégrer dans notre quotidien.

À la question de Rémi : Comment être un bon membre de notre communauté en tant que leader? Olivier répond: "Ne rien faire!"

La communauté débute par soi-même. Pour être en harmonie et bienveillant envers les autres, il faut d'abord l'être pour soi-même. Ne rien faire veut donc dire... Se déposer, se permettre une pause régulièrement dans nos journées où le tourbillon nous emporte pour faire le vide et n'être que dans le moment présent. Lâcher prise sur le passé et le futur, sur nos inquiétudes, nos peurs, nos regrets, etc. pour être totalement dans le moment présent comme quelque chose d'aussi simple que de boire un verre d'eau et de prendre conscience que je bois un verre d'eau! Après la pause vient l'acceptation de ses émotions pour ensuite accepter celles des autres. Lorsqu'un leader développe sa capacité à ressentir ses émotions - être vulnérable et à la fois stable - cela attire le respect et l'adhésion de ses collaborateurs et employés.

Finalement, prendre le temps d'écouter... D'écouter de l'intérieur mais aussi d'écouter ses employés sans vouloir tout résoudre et en étant convaincus que le temps pris pour cette étape cruciale sauvera plusieurs heures de contre-performance, de conflits et de pertes de temps.

Trois clés à garder en mémoire pour nous aider à prendre notre place dans notre communauté en tant que leaders:

  • Faire une pause;
  • Accueillir ses émotions;
  • Écouter... sans vouloir résoudre.

Olivier incarne la joie et la légèreté, il est simple et accessible. Nous avons déjà hâte de le retrouver (peut-être à l'automne) pour explorer avec lui de nouvelles avenues du leadership.